Aujourd’hui je suis très heureuse de te partager un nouveau témoignage inspirant. Celui de Louise Cazy, artiste chorégraphe et danse-thérapeute.
Dans cette interview tu décrouvriras la poésie et la créativité de Louise. Elle t’emmenera dans les coulisses de ses ateliers de danse dans la nature. Attention âmes sensibles : cette lecture est…pour vous !  
Louise dirige le Collectif Mondo avec lequel elle développe des projets artistiques inclusifs afin de lutter contre toute forme d’exclusion et de discrimination. Elle se situe à Châteauroux en plein centre de la France

*Quel est ton paysage préféré ?

Imaginez un chêne majestueux, au bord de l’eau. Un chêne immense qui ouvre ses branches dans toutes les directions. Votre corps est posé contre son tronc, vous sentez sa présence rassurante dans votre dos. En fermant les yeux, vous écoutez la vie qui l’habite: le chant des oiseaux, le bourdonnement des abeilles, le bruissement du vent dans les feuilles, le silence… Juste là, sa présence me rassure, me ressource, m’apaise et m’ancre dans la beauté de l’instant présent.

*Quelles rencontres végétales et/ou animales t’ont particulièrement marquées ?

Je voudrais partager un texte que j’ai écrit après ma première danse dans la nature avec une plante dont je ne connais pas le nom, c’était en octobre 2013: « Quand la plante nous montre, nous donne, nous enveloppe d’amour… Sa douceur caresse ma peau. Nous apprenons à nous connaître, nous jouons, nous rions, pour nous offrir petit à petit l’une à l’autre en toute confiance. Ses feuilles, sa forme, sa présence me remplissent… Je la regarde, la respire, la touche, la caresse… Et petit à petit, c’est elle qui fait et moi qui reçoit. Elle me montre la valeur du temps. Et lorsque ma danse commence, je sens sa vie, sa respiration, sa pulsation dans mon corps. Je deviens plante moi aussi. »

*Est-ce qu’une couleur de la nature t’attire particulièrement ? Si oui laquelle ?

Je dirais le vert, les verts: ceux qui remplissent la nature à la fin du printemps et que le vent fait onduler et se rencontrer dans une grande danse.
 
*Une odeur ?
Et il y a quelques semaines, en me promenant dans mon jardin, j’ai fait la rencontre d’une odeur pour la première fois. J’ai senti une odeur sucrée et avec une petite touche acidulée, une odeur absolument délicieuse: c’était celle des violettes.

 

*Quel a été le contexte ou le déclic pour que tu te décides à te lancer dans l’accompagnement nature ?

Il y a 10 ans, je me suis formée au Chili à la danse thérapie – méthode Danza de la Vida. Cette méthode se base sur les 4 éléments de la nature: terre, eau, air et feu pour inviter au mouvement libre et à la danse. Durant la formation, nous avons vécu une journée de danse dans la nature et ça a été le coup de cœur. Depuis j’ai toujours essayé d’emmener un maximum mes séances à l’extérieur.
Et il y a 3 ans, j’ai rencontré Manon et mon envie d’ancrer chaque fois un peu plus ma pratique de la danse et de la danse thérapie dans la nature n’a fait que grandir.

 *Avant de participer à la formation, avais-tu déjà accompagné dans la nature ?
Oui, j’avais déjà réalisé de nombreuses séances de danse thérapie dans la nature ainsi que quelques ateliers de danse inclusive. J’ai la chance de travailler pour des institutions qui possèdent de grands parcs avec des arbres majestueux et je n’ai pas pu résister à la tentation d’y semer de la danse !

 

*Pourquoi t’es-tu intéressée à la formation accompagnement nature comme
outil de mieux être ? 

 Lors d’un festival autour de l’art et l’handicap, j’ai eu la chance de rencontrer de vivre une balades de l’émerveillement® guidée par Manon. Et quel coup de coeur! J’ai adoré cette expérience à la fois belle et simple où les sens sont en éveil et où la poésie prend corps. Alors quand Manon a commencé à mettre en place sa formation, il était évident que je voulais la suivre !

 

*Qu’est-ce que tu recherchais ?

J’avais envie de pouvoir amener à l’extérieur mes ateliers de danse inclusive. Ces ateliers sont destinés en partie à des personnes en situation de handicap et à des personnes souffrant de troubles psychologiques. Face aux besoins spécifiques de ces groupes, j’ai senti que j’avais besoin d’étoffer ma boîte à outils, de trouver comment construire un cadre rassurant en dehors d’une salle de danse et de trouver un nouveau souffle d’inspiration et d’énergie.

 

*Qu’est-ce qui t’a parlé ?

J’ai adoré le va et vient entre l’expérience, l’apport théorique, la transmission d’un cadre clair et précis, la bibliothèque d’outils et les mises en situation. J’ai vraiment senti que la formation apportait des réponses à toutes mes questions et me préparait à passer à l’action tout de suite. J’ai également beaucoup apprécié la mise en valeur de l’intelligence collective du groupe pour apprendre les unes des autres et nous faire des retours en toute bienveillance.

*Y’a t’il un avant et un après cette formation ?

Oh que OUI! Je me sens avec un nouveau souffle dans ma pratique, je combine mes outils avec tous ceux découverts avec Manon. Je prends un plaisir fou à mélanger, tisser, inventer. Et puis, je me sens beaucoup plus sûre de moi pour oser l’expérience de danse en nature avec des groupes aux besoins spécifiques (personnes âgées, personnes en situation de handicap, personnes avec des troubles cognitifs…).
*Aujourd’hui que proposes-tu comme accompagnement nature ?

Lorsque le temps le permet, j’emmène dehors les ateliers de danse inclusive ainsi que les séances de danse thérapie que je propose dans les institutions médico-sociales. Et pour les personnes avec des troubles cognitifs très importants, je mets en place des balades sensorielles et poétiques.
Et en Août 2022, je propose ma première initiation aux Rencontres dansées avec la nature dans un magnifique Ecolieu entre Limoges et Angoulême. La Nature est une source infinie d’inspiration pour stimuler le mouvement et inviter à la danse. Cette initiation permettra à chacun.es de repartir avec une grosse dose d’expériences, une boîte à outil bien remplie et une structure à partir de laquelle construire ses propres rencontres dansées avec la nature.

*As-tu une histoire à nous raconter, un retour d’expérience avec un.e de tes
client.es ou patient.s ?
En Octobre dernier, j’ai passé une semaine avec un groupe composé de personnes en situation de handicap et des professionnels les accompagnant pour une résidence de création en danse autour des 4 Saisons de Vivaldi. Lors de notre première journée, nous sommes allés dans un parc et j‘ai proposé à chacun de choisir un arbre et d’aller y déposer le poids de son corps. Puis, chacun pouvait prendre le temps de l’observer, le toucher, le rencontrer.
J’ai recueilli les mots de Romain à la fin de cette exploration, et je voudrais les partager car c’est ce qui donne sens à mon travail : « Mon arbre est doux, grand, plein de feuilles. Je me suis appuyé sur lui, ça donne un massage au dos. Quand je caresse l’arbre, ça donne de la joie et de la confiance en moi. »

 

*Et pour terminer, comment tu te sens quand tu accompagnes dans la nature ?

C’est une chance de pouvoir vivre et faire vivre une expérience sensorielle et artistique avec la nature. Dehors, je ne me sens pas seule pour guider le groupe, je sens la Nature à mes côtés. Nous travaillons ensemble comme des partenaires, et j’adore ça ! Chaque ateliers, chaque séance me nourrit autant qu’elle nourrit les participants!
P
Pour contacter Louise, c’est par ici :
contact@louisecazy.com /  0644384519
M
Merci à Louise pour ce partage !
P
Photo 1 : Louise crédit Photo Nathalie Frennet
Photo 2  :Sylvie danse sa rencontre avec l’arbre lors d’une séance de danse-thérapie. Crédit Photo : Nathalie Frennet

Tu as envie de te sentir capable et légitime

pour encadrer un accompagnement

dans la nature ?