Vous êtes nombreux et nombreuses à m’avoir dit que vous aviez du mal à garder votre calme et qu’il s’agissait là de votre plus grosse difficulté pour accompagner votre enfant à mieux vivre cette période si particulière qu’est le confinement.

Voici mon tout premier conseil : Ne ne vous oubliez pas !

J’utilise souvent cette image issue des discours des hôtesses de l’air dans l’avion. En cas de souci : mettez d’abord votre masque à oxygène avant de le mettre à votre enfant. Pour rassurer votre enfant, l’accompagner au mieux, il faut d’abord que VOUS répondiez à vos propres besoins. Sachez au quotidien prendre soin de vous, respecter vos besoins pour mieux pouvoir accompagner vos enfants.

Prendre soin de vous est primordial pour vous ET pour votre enfant.

Voici quelques propositions pour commencer à le faire :

1° Commencer par reconnaître ce qui se passe en vous.

Mettez des mots sur ce que vous ressentez. Comment je me sens ? De quoi aurais-je besoin ? Cette prise de conscience va vous aider à avoir les idées plus claires, à identifier vos besoins et à trouver des solutions.

Vous pouvez aussi en discuter avec votre entourage et notamment avec votre enfant : “tu sais je me se sens un petit peu inquièt.e en ce moment car cette situation est nouvelle pour moi aussi”. Tout en vous montrant rassurant.e “Sois rassuré, nous faisons tout ce qu’il faut pour que tout se passe bien”.

2°Revenez à votre respiration.

Dès que le mental s’emballe, dès que le stress monte : concentrez-vous sur votre respiration. Posez une main sur votre ventre pour vous y aider. Observez les mouvements de votre main lors de l’inspire, puis de l’expire. Respirer c’est LA VIE. Nous sommes en vie : quoi de plus merveilleux ? Célébrons la respiration. En prêtant attention à votre respiration, vous revenez dans le corps. Vous revenez dans l’ici et le maintenant.

3°Octroyez-vous un minimum de temps POUR VOUS

Faites ce que vous aimez le plus, ce qui vous procure du plaisir, ce qui vous fait du bien. Vous pouvez orienter les activités de votre enfant (au moins une dans la journée) en fonction. Vous aimez dessiner ? Proposez une activité dessin. Vous aimez cuisiner ? On met le tablier !

Si vous avez la possibilité de partager la garde de votre enfant avec votre conjoint par exemple : faites passer ces temps de ressourcement pour vous seule en 1er (la casserole sale au fond de l’évier peut attendre : pas votre bien-être !)

4°Choisissez de vivre 1 moment de la journée en PLEINE CONSCIENCE

Je pense par exemple aux mamans ou aux papas solos, qui ont vraiment très peu de temps pour eux en général. Par exemple, profitez de votre douche pour faire l’expérience de la pleine conscience. Sentez l’eau qui coule sur votre dos, qualifier la douceur, la température, identifiez les endroits de votre corps sur lesquels l’eau vient se déposer et laver vos tensions.

Accordez vous beaucoup de douceur, d’indulgence, de bienveillance. Laissez le perfectionnisme de côté. Vous faites de votre mieux et c’est déjà beaucoup. Félicitez-vous pour ça ! (Moi je vous félicite aussi !!)

Si vous avez besoin d’être rassuré.e, accompagné.e; si vous souhaitez obtenir des ressources, des idées d’activités pour vous apaiser vous et votre fant sachez que j’ai décidé hier de vous soutenir en vous proposant des accompagnements individuels en ligne, d’une durée d’une heure. Une heure pendant laquelle je vous proposerai des activités natures personnalisées selon vos contraintes, votre lieu de vie, l’âge et les besoins de votre enfant.

Je vais vous aider à penser à cette mise en place sur la durée et je vais vous permettre d’ancrer de nouvelles habitudes sur les prochaines semaines.

Si cet accompagnement vous intéresse, envoyez moi un mail à lacacteequicaquette@gmail.com et je vous donnerai davantage d’informations.

En attendant, prenez bien soin de vous.

Je suis de tout cœur avec vous,

Manon